• Le feu follet

     

    Dans votre jardin ou ailleurs, les feux follets parfois associés aux esprits trouvent des explications scientifiques. La chimie permet de décrire ce phénomène surprenant.

     

    le feu follet 0

     

    Origine des feux follets : éléments chimiques

     

    La décomposition anaérobie (dans un milieu sans oxygène) de matières organiques produit différents gaz combustibles comme le méthane ou la phosphine (aussi appelée hydrogène phosphoré). Pour qu'un feu follet prenne naissance, il faut que le gaz combustible soit spontanément inflammable à l'air : la combustion doit s'amorcer à température ambiante, contrairement au gaz de ville (méthane) qui a besoin d'une étincelle pour amorcer sa combustion.

     

    Le gaz qui génère le feu follet doit contenir un élément dont la combustion est spontanée (pyrophorique) : c'est la diphosphine (formule chimique : P2H4). La phosphine (PH3) pure ne s'enflamme qu'à 150°C mais contient souvent des traces de diphosphine. Ces gaz sont par ailleurs extrêmement toxiques.

     

    On admet que le feu follet provient de la combustion d'un mélange de méthane, de phosphine et de diphosphine. La diphosphine amorce la combustion du reste du mélange.

     

    Note pour les chimistes : la phosphine pourrait logiquement s'appeler le phosphane (composé hydrogéné comme le borane, ou le méthane).

     

    Description des feux follets

     

    La couleur du feu follet est décrite comme jaune, rougeâtre ou bleutée selon les cas. Un feu follet ne fait pas bruler ce qui est autour de lui, il ne roussit pas l'herbe sur laquelle il court. Cela évoque une lumière froide de type fluorescence ou phosphorescence plutôt qu'une réelle combustion. Sa durée est souvent inférieure à la minute. Certains promeneurs ont pu constater que le feu follet avait tendance à les suivre dans leur marche : le mouvement de la personne crée des turbulences dans l'air et le feu follet peut ainsi se déplacer plus rapidement à proximité de quelqu'un qui se déplace. Les feux follets se trouvent souvent au dessus des marais ou des tourbières : c'est là qu'on rencontre davantage de matières organiques en décomposition. Les gaz s'échappant au niveau du sol, il est logique de rencontrer les feux follets au niveau des jambes ou des pieds. Leur faible luminosité les rend invisible le jour. Les rares témoins n'ont ainsi pu voir de feux follets que la nuit.

     

    Aujourd'hui, les feux follets sont devenus encore plus rares dans les cimetières parce que les corps sont enterrés dans un cercueil hermétique.

     

    On trouve très peu de photos de feu follet sur le net mais par contre beaucoup de montages photos ou vidéos trompeurs ou artistiques (reflet d'un feu de cheminée sur une vitre, dessins, science fiction, jeux vidéo, etc).

     

    On ne trouve qu'une photo sur le net, celle de la "reconstitution d'un feu follet" :

     

    le feu follet 1

    Feu follet reconstitué (la seule photo vraisemblable !)

     

    Comme il s'agit de la seule photo, autant la zoomer pour en tirer le maximum :

     

    le feu follet 2

    Feu follet reconstitué (zoom)

     

    Exemple de "feu follet" à partir de cadavre humain

     

    Dans des circonstances particulières, une combustion spontanée de gaz (analogue au feu follet) est décrite dansEssai sur les combustions humaines de P.-A. Lair édité en 1800 :

     

    le feu follet 3

     

    le feu follet 4

     

    Extrait de Essai sur les combustions humaines

     

    On remarquera, en bon scientifique, les éléments nécessaires pour obtenir ce "feu follet" grandeur nature :

     

    - décomposition anaérobie (à l'intérieur de l'estomac, donc pas à l'air libre)
    - présence du gaz hydrogène (...) quelquefois phosphoré

     

    Ici, le "feu follet" est une décrit comme une "vapeur passagère" donnant "une lumière jaune tirant sur le vert"...

     

    Le paragraphe (9) n'a aucun rapport mais témoigne d'un joli résultat de l'amour !

     

    Erreurs sur les feux follets

     

    D'autres pistes sont possibles pour des feux follets... qui n'en sont pas :

     

    - Feu saint Elme (lors d'un éclair imminent)
    - Foudre en boule (ionisation de l'air)
    - Décharges d'électricité statique (petits arcs électriques lumineux)
    - Théorie de Derr et Persinger sur la tectonique des plaques
    - Oiseau blanc (chouette effraie) apparaissant sous la lune
    - Bioluminescence

     

    le feu follet 5

     

    La bioluminescence est peut-être évoquée dans Le bateau ivre de Rimbaud :

     

    "J'ai rêvé la nuit verte aux neiges éblouies,
    (...)
    Et l'éveil jaune et bleu des phosphores chanteurs"

     

    Autres noms des feux follets

     

    Dans la littérature, le feu follet peut prendre les noms suivants :

     

    - feu de nuit
    - feu de l'autre monde
    - petite clarté de nuit
    - lumerelle
    - berger flamboyant

     

    le feu follet 6

     

    le feu follet 7

    Vues d'artistes de feux follets

     

    Conclusion sur les feux follets

     

    Loin d'être dangereux, les feux follets résultent de l'inflammation spontanée de gaz issus de la décomposition de matières organiques. Les feux follets sont rares et surprenants, ce qui explique pourquoi ils suscitent tant l'imagination.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    Où ont disparu nos intellectuels?

    De Driss Benali

    Traduit de l'arabe par Hanane TAOUDI.

     

    Le terme  "intellectuels" ne réfère pas seulement aux penseurs et aux écrivains contribuant à l'amélioration du niveau  de la connaissance et à la réduction du taux  de l'ignorance;  il peut  être attribué, également, à toute personne apte à intervenir dans le débat public et à militer, pour ce faire, en mettant réputation et idées qui,  lui sont  propres,  au service de  sa propre société, œuvrant, ainsi, pour le triomphe des causes justes, au détriment de ses intérêts propres. Bref, les intellectuels ne sont plus pareils aux opportunistes.

    Les intellectuels sont devenus, hélas, d'une rareté frappante dans notre société. Cela incombe à l'absence de leur engagement à s'impliquer aux sujets sociétaux et politiques portant sur l'avenir du pays. Ce manque donne place, en parallèle, à l'émergence des opportunistes, des écritures salariées, des illusionnistes et des démagogues populistes. Or, nombreuses sont les questions qui méritent être  discutées et défendues. Ainsi, à notre époque, et en l'éclipse quasiment  totale des formes traditionnelles de solidarité, l'engagement de ces intellectuels demeure-t-il  prépondérant face à l'irruption de l'égocentrisme et de l'injustice qui a atteint son haut degré. Comme le signale Victor Hugo "Il est temps que les hommes de l’action prennent leur place derrière et les hommes de l’idée devant".

    En revanche, les intellectuels se trouvent envisagés par trois obstacles majeurs: De prime abord, l'autorité, celle qui voit en eux des personnes détruites par leurs propres idées. S'ils sont intéressés par un sujet donné, le système de ce dernier risque d'être mis en danger. Ensuite, les technocrates, qui dénient l'existence d'une réflexion ou d'une  pensée pareille à la leur, à tel point qu'ils refusent toute discussion à ce sujet. Enfin, les populistes qui récusent la raison afin de s'emparer du peuple par le recours aux émotions.

    S'il est remarquable que l'intellectuel n'est pas accepté, c'est qu'il n'est pas nécessairement vu, un penseur autonome apte à dénoncer les inepties de la société ainsi que ses injustices irrationnelles. Le pire encore, qu'il n'est considéré qu'un simple individu œuvrant loin de la foule et se hâtant pour octroyer des concessions  auprès des autorités. En d'autres termes, à priori,  c'est l'intellectuel, lui-même qui vise à évincer la culture quant à l'instauration de son autorité au sein de la société. Raison de plus, pour comprendre mieux que l'intention de ceux qui visent à écarter toute critique et à refuser tout droit à la différence, outre à empêcher toute liberté d'expression, créent un danger menaçant le système général. Or, l'intention à garder la "distance" n'est pas tributaire du fait d'accéder aux élections, mais en fonction du modèle qu'il va octroyer à la société, suite à son comportement adéquat. Ce dont serait la preuve du rejet de toute forme de soumission afin de revendiquer et de défendre pertinemment sa liberté et son autonomie. Hélas, c'est cela qui fait de lui un dévastateur du point de vue de ceux qui considèrent que les populations ne sont qu'un ensemble d'individus facilement manipulables et contrôlables.

    Faire taire l'intellectuel est bel et bien étudié; soit en le substituant ou en le poussant à garder  une certaine neutralité à l'égard des sujets sociétaux. Ce comportement est fort bien familier à l'autorité. Elle ne cesse, en premier lieu, de leurrer ces intellectuels afin de  les réprimer enfin du compte. Le succès de cette stratégie est déterminé par la sensibilité de bon nombre d'intellectuels à l'égard de l'autorité. Quant aux autres,  qui n'ont pas pu résister aux signes "avant-coureurs" du pouvoir, désormais jouissent tranquillement, du  confort auprès de ladite autorité dont ils dénonçaient les inepties auparavant.

    A vrai dire, les intellectuels marocains ne sont pas à l'abri de l'opportunisme, surtout, ceux à qui le régime accorde  des rétributions en contrepartie de leur collaboration et de leur sacrifice régulier pour le pouvoir. Ce dont leur autonomie est significative. Nullement doute, ce qui démontre que certains sont proches du pouvoir.  Dès lors, serait-il possible d'attribuer l'idée de trahison à ce type de comportement, au détriment de la mission noble de tout intellectuel?

    Nombreux sont les facteurs qui ont contribués à  évincer l'intellectuel marocain du terrain. Il s'agit principalement de l'émergence des mouvements religieux quasiment populistes qui exercent un véritable terrorisme intellectuel sur la masse et réduisent leurs débats à une simple confrontation idéologique médiévale (provenant du Moyen Âge).

    Ces mouvements ont profité du règne de la pauvreté, de l'inégalité mais aussi de l'ignorance  persistante au sein de la population, afin de pouvoir imposer leur hégémonie sur le plan politique et paralyser tout esprit critique en le substituant par  et les croyances et les cultes. En aucun cas, l'ouverture sur l'autre ni la reconnaissance de diversité ou de pluralité ni même de liberté est permise. Il s'agit, donc, de la tyrannie de la collectivité sur l'individu. Il demeure  privé de liberté de choix. Ce qui conduit à la quête du triomphe des traditions.

    L'intellectuel demeure, en ce sens, orphelin dans sa propre nation. Son discours  ne peut, plus frayer son chemin au sein de la société. Ses œuvres perdront, ainsi, de leur valeur.

     Il est vrai que le printemps arabe a fait une rupture avec la marginalisation de l'intellectuel en lui donnant la parole à propager. Alors que dorénavant, il est entravé  quant à  la requête de son rôle pendant les premières décennies de l'indépendance. En l'occurrence, les populistes et les obscurantistes ont gagné le terrain au moment où le courant conservateur et irrationnel domine une grande partie de la masse. Dans cette perspective, les intellectuels dont certains sont passés à la trappe, s'avèrent incapables d'attirer l'attention des masses. Et voilà, que nos intellectuels sont partis quand les islamistes et les populistes ont gagné le terrain.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_berb%C3%A8re 

    Le calendrier berber 

    Tab. 1 - Les mois berbères
    tiré d'œuvres médiévales

      

    Tab. 1 - Les mois berbères
    tiré d'œuvres médiévales

      (Van den Boogert 2002)
      Nom du mois"Signification"
    1 tayyuret temzwarut premiere lune 1°
    2 tayyuret tenggwerat derniere lune 2°
    3 yardut  ?
    4 sinwa  ?
    5 tasra temzwarut premier gardiennage de troupeau
    6 tasra tenggwerat dernier gardiennage de troupeau
    7 awdayeɣet yemzwaren Les premiers antilopin
    8 awdayeɣet yenggweran Les derniers antilopin les
    9 awzimet yemzwaren Les premiers petits de la gazelle
    10 awzimet yenggweran Les derniers petits de la gazelle
    11 ayssi  ?
    12 nim  ?

    ****************************

    ab. 2 - Les noms des mois en fonction des variations linguistiques en Afrique du nord (berbère et arabe)

    MoisChleuh (Sud Marocain)Kabyle (Algérie)Chaoui (Algérie)Berbère de Djerba (Tunisie)Arabe marocain
    Janvier innayr (ye)nnayer yennar yennár yennayer
    Février xubrayr furar furar furár febrayer
    Mars mars meγres meγres mars mars
    Avril ibrir (ye)brir brir ibrír abril
    Mai mayyuh maggu mayu mayu mayou
    Juin yunyu yunyu yunyu yunyu younyou
    Juillet yulyu yulyu(z) yulyu yulyu youlyouz
    Août γuct γuct γuct γuct ghoucht
    Septembre cutanbir ctember ctember ctamber choutanbir
    Octobre kṭuber (k)tuber ktober ktúber ouktoubr
    Novembre duwanbir nu(ne)mber wanber numbír nuwanbir
    Décembre dujanbir bu- (du-)jember jamber dujámber dujanbir

    ******************** 

    Tab. 3 - La semaine "berbère"
    jour Académie berbèreComposition numérale
    lundi arim asinas
    mardi aram akras
    mercredi ahad akwas
    jeudi amhad asemwas
    vendredi sem asedyas
    samedi sed asamas
    dimanche acer ayn

     

    ************** 

    File:Yennayer.jpg

       

    Partager via Gmail Delicious Technorati Google Bookmarks

    1 commentaire